P R E S E N T A T I O N

Il faut voyager loin dans le temps et dans l'espace pour rencontrer Salmanazar, ce prestigieux roi assyrien qui s'illustra par ses conquêtes il y a bientôt trois mille ans. 


Voyage enivrant, depuis qu'on a eu la fantaisie de donner son nom à une énorme bouteille de champagne.

 

C’est un désir commun de connaître et de partager l'ivresse musicale du voyage qui a réuni les jeunes artistes fondateurs de l'Ensemble Salmanazar, dans le cadre d’une résidence à La Cité de la Voix, à Vézelay. 

 

Oui, enivrant voyage. 

 

Avant le XIXe siècle, point d'images encore, point de guides, aucune représentation dans l'imaginaire populaire.

 

Semé de risques à la Renaissance, en l'absence de cartes, le voyage restait au XVIIe et au XVIIIe une aventure, car même dans les contrées proches, la langue, les coutumes, les transports étaient chaque jour à la source de surprises et de découvertes.

 

C'est pourquoi à toutes les époques des voyageurs eurent à cœur de rédiger les récits de leurs pérégrinations. Ils faisaient ainsi connaître des peuples, des villes, des détails pittoresques, mais aussi des musiques qui les avaient surpris, souvent émerveillés.

 

Spécialistes passionnés des musiques ancienne et baroque, les membres de l'Ensemble Salmanazar trouvent dans les récits des voyageurs un ferment pour leurs recherches et leurs réalisations. 

 

En effet ces tableaux contrastés éclairent l'ensemble du répertoire européen : musiques festives, musiques tendres, musiques mystiques. Salmanazar, par ses interprétations authentiques et vivantes, aspire à faire ressentir aux auditeurs d'aujourd'hui les émotions des voyageurs du temps passé.

©2019 par ENSEMBLE SALMANAZAR